M’affirmer pleinement ou m’éteindre tout le temps

Par Geneviève Boileau, le 5 juin, 2023

Voulez-vous savoir une des choses fondamentales que j’ai apprise dans mon parcours en Communication NonViolente? Ça peut sembler banal, mais ça a transformé ma manière de m’amener dans le monde, de prendre soin de moi et d’entrer en relation avec les autres.

J’ai réalisé – à différents moments et en différentes couches – que j’avais essentiellement deux choix pour exister :

1) M’amener pleinement dans toute ma vitalité.

OU

2) M’amener à peu près, en triant et en choisissant seulement le plus important, quand l’autre est de bonne humeur, en préservant la relation au maximum, en mesurant mes mots, mon expression et mon intensité, en ajustant tout ça au fur et à mesure que je perçois des mouvements de sourcils chez mon interlocuteur, et en m’excusant pour le dérangement.

Devinez quel choix je fais de plus en plus souvent?

Je ne vous dis pas que je ne suis pas attentive à la réaction de l’autre ou que je ne mets pas en œuvre ce que je peux pour prendre soin de mes relations. Bien au contraire!

La grande différence, c’est que j’essaie le plus possible de NE PLUS faire tout ça EN MÊME TEMPS qu’exister.

Je fais un CHOIX :

a) Je choisi d’exister en exprimant ce qui est important et vivant pour moi (expression authentique)
b) J’écoute l’autre (écoute empathique)

C’est quand j’essaie de faire les deux en même temps que je quitte les conversations confuse, frustrée et déçue…

D’une certaine façon, quand je tente de prendre soin de moi, de l’autre et aussi de sa perception de moi, je prends toute la responsabilité de la relation sur mes épaules. Non seulement c’est impossible, ce n’est même pas souhaitable!

Voici quelques trucs pour ceux et celles qui aimeraient s’exprimer plus souvent avec authenticité et clarté, dans toute leur vitalité :

  1. Je me pose régulièrement la question : Sur qui suis-je en train de porter l’attention? Suis-je centrée sur moi ou sur l’autre? Je m’assure que mon attention est portée sur la bonne personne, selon mon intention.
    • Pour me soutenir, quand je m’exprime, je mets ma main sur ma poitrine puis, je baisse légèrement les yeux pour ne pas me laisser distraire par le non verbal de mon interlocuteur.trice qui pourrait faire émerger des interprétations. (Il m’arrive parfois d’aviser l’autre que je baisserai le regard pour rester concentrée sur ce que je veux réellement communiquer)
    • Puis, en écoute, j’ouvre légèrement les mains et je regarde l’autre. Jusqu’à ce que ce soit à mon tour de m’exprimer à nouveau.
  1. Je garde un espace pour accueillir l’impact de mon expression sur la ou les personnes qui sont devant moi. Cet espace est curieux et empathique donc, tourné vers l’autre.
    • Mon expression authentique pourrait se terminer par une demande de connexion « Qu’est-ce que ça te fait d’entendre cela? »
    • Après que la personne se soit exprimée, je lui offre un reflet empathique, question de valider que j’ai bien compris ce qu’il ou elle voulait me dire et de lui donner la chance de continuer ou de clarifier son expression
  1. Tout cela est beaucoup plus facile à pratiquer quand le rythme est plus lent. Chez Spiralis, nous aimons bien la métaphore de la partie de golf plutôt que le match de ping-pong!
  2. On oublie ou on néglige souvent de se préparer à un dialogue. Quoi qu’il soit impossible de préparer chacune de nos interactions, certaines valent la peine que l’on investisse du temps pour aller chercher de la clarté pour soi. La feuille de Préparation au Dialogue Authentique est un outil que l’on utilise dans toutes les formations chez Spiralis. Un tel exercice peut contribuer à vous ancrer dans votre intention d’expression authentique.

Je vous propose de faire vos premiers essais avec des sujets plutôt légers, en compagnie de quelqu’un en qui vous avez pleinement confiance. Vous pouvez même l’informer de vos tentatives. Développer de l’aisance jusqu’à ce que ce soit de plus en plus intégré puis, lancez-vous dans un peu plus d’authenticité chaque jour, dans plusieurs sphères de votre vie.

Goûtez à l’impact sur vous et sur vos relations. Comme le dit si bien Thomas d’Ansembourg : Être heureux.se, ce n’est pas nécessairement confortable!

Vous avez aimé cet article? Voici quelques formations qui sont en lien!

L'infolettre Spiralis, pour ne rien manquer

Pour recevoir nos promotions, articles inspirants, outils et aide-mémoire en lien avec la CNV, inscrivez-vous à notre infolettre! 

Programme d'immersion en Dialogue Authentique au travail

Sélectionnez votre prix

Programme d'immersion en Dialogue Authentique au travail

Veuillez sélectionner la date pour chacun des modules.

Programme d'immersion en Dialogue Authentique

Sélectionnez votre prix

Programme d'immersion en Dialogue Authentique

Veuillez sélectionner la date pour chacun des modules.

*Attention de ne pas séléctionner 2 modules à la même date
**Nous recommandons de laisser au moins 4 semaines entre chaque module