Bonjour ami.e.s de Spiralis,

Comment allez-vous? Comment votre vie se réorganise-t-elle?

De notre côté, à Spiralis, on se réorganise pour vivre le plus sainement possible cette nouvelle réalité. On a transformé avec succès toutes nos formations en format vidéoconférence, on travaille de la maison, on ajuste notre offre afin de soutenir les leaders en temps de crise, on offre des méditations matinales et des cercles d’empathie gratuitement.

Malheureusement, on a aussi mis à pied deux personnes de notre équipe afin de diminuer nos charges. Ce fut nécessaire puisque la majorité de nos clients organisationnels ont annulé leurs formations et plusieurs de nos clients des formations publiques – des parents occupés à faire l’école à la maison, des entrepreneurs en train de sauver leur business, des couples qui n’ont plus de revenu – reportent ou annulent.

Bien que nous soyons depuis plus de 10 ans une entreprise en santé, les temps sont durs et le risque de ne pas être capables de maintenir nos activités dans le contexte actuel est bien réel.

Ça prend un village pour élever un entrepreneur

La semaine dernière, ma sœur et mon frère m’ont appelé, évènement rare dans notre famille pleine d’amour. Un peu inquiet – quelles mauvaises nouvelles allaient-ils m’annoncer? –  j’ai répondu. Après les salutations d’usage, les nouvelles des enfants et quelques commentaires sur la météo de Québec et de Saguenay, on est entré dans le vif du sujet.  À ma grande surprise, ils m’ont proposé leur soutien. Tous deux professionnels avec des jobs sécures, ils m’ont parlé de l’importance d’être solidaires en ces temps extraordinaires. Ils m’ont dit leur amour pour moi, pour Valérie et pour tout ce que Spiralis fait dans le monde. Ils m’ont expliqué qu’ils se sentaient interpelés, de leur place de privilégiés, à contribuer à leur manière à la survie et au succès de mon entreprise.

Touché dans mon cœur de grand frère, tout mou, moi qui suis celui qui habituellement soutient, j’ai laissé mon système nerveux absorber le choc, reconnaissant. J’avais oublié que je n’étais pas seul, que j’avais une communauté de gens aimants, capables, créatifs, talentueux autour de moi. J’avais oublié que je pouvais faire des demandes, que je pouvais faire appel à la générosité des autres, que je n’avais pas à être celui-qui-est-fait-fort.

Spiralis Solidaire : avez-vous l’élan de nous soutenir?

Si vous êtes de ceux qui ont une certaine sécurité financière malgré les évènements, si vous avez l’élan de soutenir Spiralis en ces temps incertains, voici 2 manières de le faire :

Acheter maintenant

(même si vous n’êtes pas certain de vos disponibilités)

Les difficultés actuelles des entrepreneurs viennent entre autres du manque de liquidité. Si vous achetez maintenant, même si vous en profiterez plus tard, c’est très aidant en ce moment. Voici 3 produits faciles à acheter dont vous pourrez changer la date si elle ne vous convient plus :

  • Couple et complicité (en vente à 750$) : Pour les couples qui veulent passer 3 jours de luxe à explorer de nouvelles manières d’être ensemble. Se donne en juin 2020 (probablement par Zoom) et février 2021 (probablement en personne). Si vous n’êtes pas certains de la date, nous en donnons toujours 2 par année dans aux mêmes dates.
  • Bases de Dialogue Authentique (345$ ou 552$ pour 2): Pour ceux qui veulent être plus efficaces dans leurs demandes et plus ouverts dans leur écoute. C’est une formation de 2 jours offerte par Zoom ce printemps et, on espère, en personne cet automne. Plusieurs dates s’offrent à vous jusqu’en 2021. Si vous n’êtes pas certain de la date, vous pourrez la changer facilement en nous contactant.
  • 17 clés pour vivre la bienveillance au quotidien (75$): Formation en ligne qui vous donne accès à 17 capsules vidéo et exercices à faire à votre rythme.

Acheter pour d’autres

(même si vous n’êtes pas certain pour qui exactement)

Pour ces mêmes formations, vous pouvez acheter maintenant dans l’idée de l’offrir à quelqu’un d’autre. Même si c’est votre nom sur le reçu, l’heureuse personne à qui vous le donnez pourra se présenter à nos formations.

Merci d’envisager nous offrir votre aide. Par contre, j’ai une condition importante : offrez votre aide et votre soutien si et seulement si vous le faites « avec la joie d’un enfant qui donne à manger à un canard affamé1 ».

 

À bientôt

— Jean-Philippe

1Expression qui vient de Marshall Rosenberg, père de la Communication NonViolente