Article

Profitons de la semaine des enseignant.e.s

… pour rêver l’éducation autrement

 

Nos enfants, leur éducation, leur socialisation, leur rapport à l’apprentissage, le développement de leur autonomie et de leur estime de soi: voyez-vous quelque chose de plus important?

Ce n’est pas une mince tâche, au contraire, c’est probablement une des responsabilités les plus chargées d’attentes, d’exigences et de défis de toutes sortes. Les enseignant.e.s y veillent jour après jour et font de leur mieux pour prendre soin de la relève de demain.

Profitons de cette semaine des enseignant.e.s pour leur offrir notre soutien et notre empathie. L’empathie, c’est contagieux, plus on se branche sur cette fréquence, plus nous en vivons et plus nous sommes disposé.e.s à en offrir et ça continue comme ça, comme une spirale vertueuse.

Le travail d’un.e enseignant.e est extrêmement prenant et exigeant. Unissons-nous pour qu’il.elle.s puissent sentir plus de soutien et pour faire rayonner les valeurs que nous souhaitons offrir à nos jeunes.

Imaginons un monde où chaque adulte s’engage à rayonner l’empathie, l’ouverture, l’acceptation, la tolérance et la bienveillance. Imaginons des écoles où chaque parent, chaque éducateur.trice et chaque enseignant.e sont connecté.e.s dans cette intention de vibrer à la fréquence de l’empathie.

Essayons-le une semaine pour voir. Par le regard bienveillant. Par l’écoute. Par l’accueil. Par l’inclusion. Prenons le temps de demander « comment ça va? » et surtout, ensuite, d’écouter la réponse sans faire de commentaires ou offrir de conseils.

— Guillaume

Plus de bienveillance pour les parents
les éducateur.trice.s et les enfants

Visitez notre volet Éducation