Bonjour ami.e.s de Spiralis,

J’espère que vous allez bien en ces temps turbulents.

Je voulais prendre un moment pour vous parler de comment Spiralis va, suite à la demande que je vous ai faite en avril – il y a 3 siècles de cela! J’ai le plaisir de vous annoncer qu’après quelques frousses, on peut dire que Spiralis va très bien! Et pour cela, j’aimerais dire des gros mercis!

Merci à tous.tes qui ont répondu à l’appel en achetant nos formations pour vous-mêmes ou vos voisins, pour plus tard même si c’était incertain. Nous avons reçu plusieurs messages touchants, de plein de personnes qui aiment Spiralis et qui nous ont aidé de toutes sortes de manières. Merci, nous avons réellement reçu tous vos gestes comme de l’amour en barre.

Merci aussi au gouvernement fédéral pour la subvention salariale. Je sais, l’ère est à la critique de l’administration Trudeau ces temps-ci, mais je dois vous dire, comme entrepreneur, que cet argent nous a aidé à survivre et à garder assez de ressources pour nous réajuster pour un futur qui sera fort différent.

Merci à toute l’équipe Spiralis, ceux.elles qui nous ont quitté avec grâce, ceux.elles qui sont resté.e.s dans la tempête, ceux.elles qui viennent d’arriver dans cette nouvelle ère. Rien ne serait possible sans votre engagement, vos talents, votre créativité collective!

Qu’est-ce qu’on vous a préparé pour la saison 2020-2021? Entre autres, plusieurs de nos formations resteront en vidéoconférence même s’il y a déconfinement. Pour les personnes qui sont tannées d’être devant leur écran, nous proposons aussi des formations en salle dès le mois d’août. L’autre changement est l’ajout de formations la semaine pour faciliter la venue des professionnel.les dans nos formations. Donc, gestionnaires, médiateur.e.s, consultant.e.s, conseiller.ères RH, vous êtes invité.e.s à venir découvrir la CNV avec nous! Il y aura aussi plusieurs autres projets de formations en ligne dont nous vous parlerons au retour!

Je vous disais que ça prenait un village pour soutenir une entreprise, à travers cette expérience, j’ai vraiment pu sentir ce village, mon village!

Merci. Merci Beaucoup!

— Jean-Philippe