Communication NonViolente (CNV)

Les conséquences d’étiqueter les autres!

Par 18 août 2020 septembre 10th, 2020 No Comments
Dans son livre « Que faire des cons? », le philosophe Maxime Rovere parle de comment « faire avec » les gens que nous jugeons de cons. Puisque c’est un jugement, et « quand on formule ce jugement, on est soi-même en train de cesser de faire certaines choses qui sont indispensables à l’être humain, et notamment donc [de] comprendre ou [de] faire preuve d’empathie. Donc au fond, il y a toujours deux cons quand on parle de connerie: il y a celui qu’on identifie comme un objet et celui qu’on est en train de devenir ou de redevenir. Il faut lutter contre les deux.» (Maxime Rovere)
En Communication NonViolente (CNV), nous apprenons à éviter d’utiliser ce qu’on appelle le langage déshumanisant (traiter quelqu’un de con en fait partie!). L’utilisation de ce langage – tant pour soi-même qu’avec les autres – a un impact profond sur notre bien-être individuel et sur la santé de nos relations interpersonnelles. Il coupe notre accessibilité à la confiance, la collaboration et la synergie.
Pour apprendre comment transformer vos dialogues, venez découvrir les fondements de la Communication NonViolente dans notre atelier Bases de Dialogue Authentique.

BASES DE DIALOGUE AUTHENTIQUE

En savoir plus