Skip to main content

Faites-vous entendre, écoutez davantage!

Par 21 novembre 2011décembre 3rd, 2019No Comments

Lorsque vous prenez la parole dans vos rencontres de département, c’est probablement pour dire quelque chose de pertinent ? Vous considérez surement vos paroles comme importantes et, je suppose, vous aimeriez qu’elles soient entendues même si on n’est pas nécessairement d’accord avec vous?

My guess in working with teams is that about 50% of what is said, is not what is heard in meetings. – The Empathy Factor

Pourtant, si j’en crois Marie Miyashiro auteure du livre The Empathy Factor, il y a la moitié des chances que ce qui se dit dans le milieu du travail ne soit pas entendu. Wow! Cela veut dire que si l’écoute était une priorité pour tout le monde, on pourrait augmenter la productivité des rencontres d’autant! Ou mieux encore, raccourcir les réunions de 50%! Pour certains gestionnaires que je coache, cela raccourcirait leur semaine de travail d’au moins 20h!

Est-ce qu’on vous écoute lorsque vous parlez?

Pour ceux qui cherchent comment rendre leur rencontres de travail plus efficaces, voici 3 petits trucs pour augmenter l’écoute:

1. Parler moins!

Cela peut sembler évident, mais la première chose à faire pour augmenter l’écoute est de moins parler. Écouter avec attention et intérêt ce que vos collègues racontent, poser des questions, répéter ce que vous en avez compris. Paradoxalement, c’est en écoutant davantage qu’on augmente les chances d’être nous-mêmes écoutés!

2. Répéter ce qui s’est dit avant de donner son opinion.

C’est une consigne qui a changé la manière de débattre des sujets chauds d’une équipe d’exécutifs que je coachais. Initialement ce n’était qu’un exercice d’écoute, mais ils ont décidé de l’appliquer à toutes leurs rencontres et particulièrement lorsque le sujet pouvait mener au conflit. Essayez-le, surtout lorsque vous êtes certain-e d’avoir raison!

3. Cueillir les mures!

Traduction de « Blackberry picking ». Au début de votre rencontre, tous les participants sont invités à mettre dans un panier leur téléphone (Blackberry, iPhone et autres tablettes). C’est une règle simple qui permet de maximiser les chances que les participants porteront attention à la personne qui parle.
Si vous expérimentez un de ces trucs, faites-moi savoir s’ils ont eu un impact sur la productivité de vos rencontres!

Livre : The Empathy Factor, Your Competitive Advantage for Personal, Team and Business Success de Marie Miyashiro